Un groupe de travail pour définir le burn-out.

Les débats sur le burn-out sont bien connus, faut il le définir comme une maladie professionnelle ou non?

Si la question était sans réponse jusque là, Marisol Touraine a décidé de mettre fin à cette interrogation en annonçant dimanche 21 février 2016 la mise en place d’un groupe de travail pour définir le burn-out. L’académie de médecine avait d’ailleurs formulée récemment cette demande…

Ce groupe, qui réunira des médecins, des experts, des chercheurs, visera à définir le burn-out et savoir comment le soigner, « Il est temps de regarder les choses en face. La souffrance au travail, c’est une réalité que l’on ne peut plus escamoter »Â a prononcé la ministre lors de l’émission Le Grand Jury sur RTL/Le Figaro/LCI.

En effet, Benoît Hamon avait fait une proposition de loi pour faciliter l’instruction et la reconnaissance individuelle des cas d’épuisement professionnel par les comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles. Cependant n’ayant pas de définition médicale il est donc difficile d’en juger.

Les estimations de personnes atteintes de burn-out vont de 30.000, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS), à trois millions, d’après un cabinet spécialisé dans la prévention des risques. Aucun pays n’a encore reconnu le burn-out comme maladie professionnelle aujourd’hui. Si cela se réalise, il faudra se pencher sur les conditions de sa prévention …

 

(Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *