Lancement de l’appel à candidatures « Mon Territoire de Prévention »

Lors du déjeuner-conférence du 17 avril 2019 à la Terrasse du 7ème, le Club Acteurs de la prévention a dévoilé son nouveau projet, « Mon Territoire de Prévention », créé par le groupe de travail consacré à la prévention locale.

Ce projet qui prend la forme d’un appel à candidature, s’inscrit dans la lutte contre la désertification médicale et le constat de disparités persistantes de santé résultant de l’isolement, qu’il soit géographique, numérique ou social.

Cette initiative veut démontrer que cet isolement n’est pas une fatalité. L’innovation territoriale peut le démontrer et vaincre des situations, parfois désespérées.

Peut postuler tout acteur ayant initié une action locale de dépistage, de vaccination ou de prévention du surpoids dans une ville de France de moins de 100 000 habitants.

Trois acteurs ayant déjà fait leurs preuves en la matière et identifiés comme des « bonnes pratiques », ont témoigné et présenté leurs initiatives :

Olivier Marrec, Directeur de Medex Polynésie a présenté son projet de télémédecine Fenua MedEx dont l’objet est de permettre l’accès aux soins pour les personnes situées dans des territoires enclavés. Initié en Polynésie française, le projet consiste, via une « valise » embarquée, comportant différents instruments gérés in situ par une infirmière, de permettre à un médecin d’interpréter à distance ces données et ainsi d’établir des diagnostics.

Olivier Marrec, Directeur de MedEx Polynésie

Nicolas Blouin, Coordinateur de l’Association « A vos Soins », a apporté son témoignage sur le projet le MarSOINS qui a permis à un ancien camion de la médecine du travail réaménagé et équipé comme une cabine de soins médicaux, de sillonner les routes de Saint-Nazaire afin d’offrir l’opportunité aux habitants des quartiers défavorisés d’accéder à des soins et de bénéficier du dépistage de différentes pathologies.

Nicolas Blouin, Coordinateur de l’Association « A Vos Soins »

Raphaël Andreotti, Directeur général adjoint du Centre régional d’information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes (CRIPS), a montré les différentes étapes de leur projet vidéo, Décrypt HPV, co-construit avec des jeunes pour être sensibilisés et, « par effet miroir», sensibiliser d’autres jeunes aux infections sexuellement transmissibles. Ces vidéos ont été réalisées par les jeunes au sein de leur établissement sur des sujet tels que les enjeux de la vaccination pour se protéger du papillomavirus humain.

A gauche, Raphaël Andreotti, Directeur général adjoint du CRIPS

L’originalité, l’efficacité, le potentiel de reproductibilité des actions et l’implication de ces acteurs en matière de prévention de la santé à l’échelle locale, illustrent parfaitement le profil des initiatives recherchées par le Club dans le cadre de « Mon Territoire de Prévention ».

Interrogés par le Professeur Astagneau sur la dimension communautaire et la démarche collective de leur projet, Olivier Marrec et Maeva Serre, Directrice de la Caisse de prévoyance sociale, ont évoqué la prise en charge par le territoire de Polynésie, des frais relatifs à la vaccination et comment ce projet de télémédecine a permis d’apporter des soins et de la prévention à des communautés très isolées et sans accès à un médecin, à moins de 4 heures d’avion.

A la question du caractère reproductible et « universel » de leur action, les trois initiateurs ont pu démontrer leur capacité à transposer leur modèle sur d’autres territoires.

S’il est évident que la personnalité, la détermination, l’implication et le travail de ces trois acteurs ont permis à leur projet de voir le jour et de se concrétiser, les membres du Club Acteurs de la prévention attendent de cet appel à candidature la révélation d’autres projets aussi innovants et porteurs d’espoir.

Pour candidater à l’appel à initiatives, télécharger le formulaire de candidature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *