La presse parle de Mon Territoire de Prévention !

Appel à candidatures « Mon Territoire de Prévention »

Source: Clubster, 04/06/2019

Appel à candidatures « Mon Territoire de Prévention »

Source: Eurasanté, 04/06/2019

Le Club Acteurs de la Prévention lance l’appel à candidatures  »Mon Territoire de Prévention ». Il vise à révéler et accompagner des initiatives locales de prévention en santé qui permettent de rompre l’isolement, facteur majeur de la fragilité. 

Les actions sélectionnées peuvent émaner de tous types d’acteurs et démontrent que  »la prévention doit être souvent locale et adaptée au terrain pour devenir une réalité tangible, visible, accessible et reproductible ». Des initiatives prises par un petit groupe peuvent en effet parfois être plus efficaces qu’une campagne télévisée.

Cet appel à projets se veut catalyseur de bonnes pratiques, en identifiant des actions originales locales qui ont fait leurs preuves et avec l’ambition de les diffuser sur d’autres territoires.

Les projets éligibles proviendront de petites villes, villages et agglomérations de moins de 100 000 habitants.

L’action initiée concernera le dépistage, la vaccination-antibiorésistance ou la prévention du surpoids, du diabète ou de l’obésité.

Date limite de candidature : Vendredi 28 juin.

L’opération « Mon Territoire de Prévention » est lancée

Source: Hospimedia, 07/05/2019, par Pia Hémery

A l’initiative du Club acteurs de la prévention, une opération baptisée « Mon territoire de prévention » a été lancée le 17 avril et avec elle un appel à candidatures.

L’idée est de révéler et d’accompagner des initiatives locales de prévention en santé qui ont permis de rompre la fatalité de l’isolement, informe l’organisation dans un communiqué. Les actions sélectionnées peuvent émaner d’acteurs de tous les âges et démontreront que « la prévention doit être souvent locale et adaptée au terrain pour devenir une réalité tangible, visible, accessible et reproductible« . Des initiatives prises par un petit groupe peuvent en effet parfois être plus efficaces qu’une campagne télévisée, continuent les responsables du club. Cet appel à projets se veut catalyseur de bonnes pratiques, en identifiant des actions originales locales qui ont fait leurs preuves et avec l’ambition de les diffuser sur d’autres territoires. Les projets éligibles proviendront des îles, petites villes et villages et agglomérations de moins de 100 000 habitants. L’action initiée concernera quant à elle le dépistage, la vaccination ou la prévention du surpoids, du diabète ou de l’obésité.