Communiqué de presse – 5 juillet 2017

Communiqué de presse

5 juillet 2017

Le Club Acteurs de la Prévention et Johnson & Johnson Medical Devices se mobilisent sur le thème de l’obésité.

Aujourd’hui, le déjeuner du Club Acteurs de la Prévention présidé par le Professeur Philippe Berta, député du Gard, sur le thème : « l’obésité est-elle une fatalité ? » a démontré que cette maladie complexe aux causes et aux conséquences multiples n’épargne pas la France et qu’il nous faut la combattre.

En France, l’obésité touche actuellement 15% de la population et selon l’OMS, ce sont près de 30 % des Français qui en seront atteints à l’horizon de 2030. C’est un enjeu de santé publique majeur qui requiert l’implication et l’expertise de tous à chaque étape de la maladie.

Dans ce contexte, Johnson & Johnson Medical Devices s’engage aux côtés du Club Acteurs de la Prévention pour agir sur la prévention de l’obésité avec pour priorités :

  • le développement d’actions de prévention primaire et secondaire pertinentes,
  • la formation adaptée des professionnels de santé,
  • l’accompagnement du patient obèse tout au long de son parcours de soins par des équipes pluridisciplinaires,
  • une meilleure prise en charge des soins de suivi des patients, notamment grâce à des suppléments nutritionnels et vitaminiques, ou un accompagnement psychologique.

Nous relevons la nécessité d’un nouveau Plan Obésité Interministériel qui s’inscrive dans la durée et puisse renforcer et pérenniser les précédents engagements des politiques publiques de notre pays.

Membre du Club Acteurs de la Prévention, Johnson & Johnson Medical Devices entend s’engager pleinement dans la prévention de l’obésité sur le terrain, et dans la continuité de ses actions autour du traitement de l’obésité et du suivi des patients obèses.

Le Club Acteurs de la Prévention va consacrer des actions ciblées à l’obésité par l’information et le dépistage du surpoids dès le plus jeune âge en milieu hospitalier, dans le cadre de son projet « Corners prévention », en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France (FHF).

Pour télécharger le communiqué, cliquez-ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *